.:: EDUCI " Pour que, plus jamais, un Maître ne laisse ses disciples sans héritage " ::.
 
RECHERCHER  
 
ACCUEIL PRESENTATION NOS REVUES NOS LIVRES ACTUALITES CONTACTS
.::. EDUCI .::. " Pour que, plus jamais, un Maître ne laisse ses disciples sans héritage "
 
 
 29/10/2020
 NOS REVUES
  Catégories
  Revues 
  Parutions 
  Articles 
   


Visite sur le site
5 Connectés / 373247 Visiteurs Total

NOS REVUES
 
 
SCIENCES DE LA SANTE [ S.S. ]
  Revue du COSA-CMF
Auteurs de l'article
SAVI DE TOVE M., BAKAYOKO-LY R., KONÉ K., KOFFI N.A., N’CHO-OKA E., KATTIE A.L., DOSSEH D., AHLONKO B.
Mots Clés
Ph, pouvoir tampon, salive, diabète type I, enfants.
  Num ISSN : 1817-552x [ Bimestrielle ]
  Parution N° 1 du 19-02-2020
  Volume : 19 de l'année 2012

INFLUENCE DE LA XEROSTOMIE SUR LE PH ET LE POUVOIR TAMPON SALIVAIRES CHEZ L’ENFANT DIABETIQUE DE TYPE Ipp. 14-18.
Résumé :
 
Objectif : La présente étude avait pour but d’examiner les interrelations entre le pH, le pouvoir tampon et la xérostomie chez l’enfant et l’adolescent diabétiques de type I. Méthode : L'enquête a été effectuée sur 150 enfants âgés de 6 à 15 ans, de la ville de Lomé. A cet effet, la sélection concernait des enfants diabétiques de type I, présentant une xérostomie et des enfants non diabétiques ne présentant pas de xérostomie. L’échantillon a été choisi au sein d’une clinique pédiatrique et du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Lomé au Togo. Ces enfants étaient répartis selon deux tranches d’âge [6-10] ans et [11-15] ans. Après un examen buccal, la salive au repos et stimulée à l’aide d’une gomme à mâcher en paraffine, a été récupérée le matin à 10 heures afin de déterminer le pH et le pouvoir tampon. Résultats : les résultats ont montré que pour la salive au repos et stimulée, le pH salivaire des enfants diabétiques de type I est acide (5.55 ± 0.39) avec un pouvoir tampon salivaire faible. Comparés aux non diabétiques, les différences étaient statistiquement significatives dans les deux types de salive. Selon le sexe, la salive au repos des filles diabétiques a un pH acide de 5.01 ± 0.48 et un pou- voir tampon faible (95%) par rapport à ceux des garçons. Le même constat est fait au niveau de la salive stimulée. La différence était statistiquement significative. Conclusion : les enfants présentant un diabète de type I, notamment les filles, ont un pH modérément acide et un pouvoir tampon faible, par rapport aux enfants non diabétiques quel que soit le type de salive. Aussi, une prise en charge préventive et curative de la santé bucco-dentaire de ces enfants diabétiques est nécessaire.
 
 
   
 
     
       
 
LES ARTICLES DE LA PARUTIONS 1/19/2012
 
COUVERTURE GARDE
EVALUATION DE LA CONCEPTION ET DU TRACE DES CHÂSSIS METALLIQUES AU MAXILLAIRE : UNE NOUVELLE APPROCHE METHODOLOGIQUE.
EVALUATION DU RISQUE MEDICO-LEGAL DES THYROÏDECTOMIES EN PRATIQUE ORL A ABIDJAN
RECOMMANDATIONS AUX AUTEURS
RECOUVREMENT D’UNE RECESSION GINGIVALE LARGE ET PROFONDE PAR UN LAMBEAU DEPLACE LATERALEMENT
SURDITÉS POST MÉNINGITIQUES À ABIDJAN
SYNDROME DE RAMSAY HUNT : UN CAS OBSERVE CHEZ UN SUJET INFECTE PAR LE VIRUS D’IMMUNODEFICIENCE HUMAINE A ABIDJAN
 
LES PARUTIONS DE LA REVUE Revue du COSA-CMF
 
1 - Volume [ 18 ] - Annee [ 2011 ]
1 - Volume [ 19 ] - Annee [ 2012 ]
1 - Volume [ 20 ] - Annee [ 2013 ]
1 - Volume [ 21 ] - Annee [ 2014 ]
1 - Volume [ 22 ] - Annee [ 2015 ]
1 - Volume [ 23 ] - Annee [ 2016 ]
1 - Volume [ 17 ] - Annee [ 2010 ]
1 - Volume [ 20 ] - Annee [ 2013 ]
1 - Volume [ 19 ] - Annee [ 2012 ]
1 - Volume [ 18 ] - Annee [ 2011 ]
1 - Volume [ 22 ] - Annee [ 2015 ]
1 - Volume [ 23 ] - Annee [ 2016 ]
1 - Volume [ 26 ] - Annee [ 2019 ]
1 - Volume [ 20 ] - Annee [ 2013 ]
1 - Volume [ 25 ] - Annee [ 2018 ]
1 - Volume [ 27 ] - Annee [ 2020 ]
2 - Volume [ 28 ] - Annee [ 2011 ]
2 - Volume [ 19 ] - Annee [ 2012 ]
2 - Volume [ 20 ] - Annee [ 2013 ]
2 - Volume [ 21 ] - Annee [ 2014 ]
2 - Volume [ 22 ] - Annee [ 2015 ]
2 - Volume [ 23 ] - Annee [ 2016 ]
2 - Volume [ 21 ] - Annee [ 2014 ]
2 - Volume [ 20 ] - Annee [ 2013 ]
2 - Volume [ 19 ] - Annee [ 2012 ]
2 - Volume [ 18 ] - Annee [ 2011 ]
2 - Volume [ 22 ] - Annee [ 2015 ]
2 - Volume [ 23 ] - Annee [ 2016 ]
2 - Volume [ 26 ] - Annee [ 2019 ]
2 - Volume [ 19 ] - Annee [ 2012 ]
2 - Volume [ 20 ] - Annee [ 2013 ]
2 - Volume [ 25 ] - Annee [ 2018 ]
2 - Volume [ 27 ] - Annee [ 2020 ]
3 - Volume [ 18 ] - Annee [ 2011 ]
3 - Volume [ 19 ] - Annee [ 2012 ]
3 - Volume [ 20 ] - Annee [ 2013 ]
3 - Volume [ 21 ] - Annee [ 2014 ]
3 - Volume [ 22 ] - Annee [ 2015 ]
3 - Volume [ 23 ] - Annee [ 2016 ]
3 - Volume [ 21 ] - Annee [ 2014 ]
3 - Volume [ 20 ] - Annee [ 2013 ]
3 - Volume [ 19 ] - Annee [ 2012 ]
3 - Volume [ 18 ] - Annee [ 2011 ]
3 - Volume [ 22 ] - Annee [ 2015 ]
3 - Volume [ 23 ] - Annee [ 2016 ]
3 - Volume [ 26 ] - Annee [ 2019 ]
3 - Volume [ 19 ] - Annee [ 2012 ]
3 - Volume [ 20 ] - Annee [ 2013 ]
4 - Volume [ 18 ] - Annee [ 2011 ]
4 - Volume [ 19 ] - Annee [ 2012 ]
4 - Volume [ 20 ] - Annee [ 2013 ]
4 - Volume [ 21 ] - Annee [ 2014 ]
4 - Volume [ 22 ] - Annee [ 2015 ]
4 - Volume [ 23 ] - Annee [ 2016 ]
4 - Volume [ 21 ] - Annee [ 2014 ]
4 - Volume [ 17 ] - Annee [ 2010 ]
4 - Volume [ 20 ] - Annee [ 2013 ]
4 - Volume [ 19 ] - Annee [ 2012 ]
4 - Volume [ 18 ] - Annee [ 2011 ]
4 - Volume [ 22 ] - Annee [ 2015 ]
4 - Volume [ 23 ] - Annee [ 2016 ]
4 - Volume [ 26 ] - Annee [ 2019 ]
4 - Volume [ 19 ] - Annee [ 2012 ]
4 - Volume [ 20 ] - Annee [ 2013 ]
 

 
 
Haut de page
 
 
 
Copyright © 2016 Lifor
Tel./fax: (00225) 22 444 835 // 24 001 256
BP V34 Abidjan 01
e-mail : infos@revues-ufhb-ci.org
Éditions Universitaires de Côte d'Ivoire