.:: EDUCI " Pour que, plus jamais, un Maître ne laisse ses disciples sans héritage " ::.
 
RECHERCHER  
 
ACCUEIL PRESENTATION NOS REVUES NOS LIVRES ACTUALITES CONTACTS
.::. EDUCI .::. " Pour que, plus jamais, un Maître ne laisse ses disciples sans héritage "
 
 
 07/12/2021
 NOS LIVRES
  Collections
  Ouvrages 
 
  Parus
  A Paraître
   


Visite sur le site
8 Connectés / 944865 Visiteurs Total

NOS LIVRES
 
 
ESSAI [ ESSAI ]
  CARTOGRAPHIE DE LA PRODUCTION DE LA RECHERCHE EN EDUCATION, FORMATION ET EMPLOYABILITE EN CôTE D’IVOIRE DE 2008 à 2018
 
Num ISBN : 978-2-35565-068-0   Paru le: 21-10-2019
 
Auteurs de l'article
François Joseph AZOH & Zamblé Théodore GOIN BI
Mots Clés
Production scientifique, Education, Formation, Employabilité, Côte d'Ivoire
 
Collection ESSAI

CARTOGRAPHIE DE LA PRODUCTION DE LA RECHERCHE EN EDUCATION, FORMATION ET EMPLOYABILITE EN CôTE D’IVOIRE DE 2008 à 2018
Résumé :
 
Le présent ouvrage présente l’état des lieux de la recherche en Éducation, Formation et Employabilité en Côte d’Ivoire durant la période 2008-2018. Cette étude a porté sur deux institutions qui sont l’Université Felix Houphouët de Cocody et l’École Normale Supérieure (ENS) d’Abidjan/l’Université Alasssane Ouattara de Bouaké (UAO) où ces thématiques sont traitées. Pour la période retenue, l’étude a recensé 127 thèses, 334 articles scientifiques, 17 ouvrages et 2 films documentaires. La recherche dans ces domaines est réalisée par 184 chercheurs en Côte d’Ivoire y compris des doctorants. L’analyse de la production de la recherche en Éducation, Formation et Employabilité en Côte d’Ivoire met en évidence une recherche peu structurée et peu connue des décideurs qui recourent plus à la consultance et investissent peu dans la recherche.
Introduction :
 
L’éducation constitue l’un des piliers importants pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable. Les gouvernements ont la charge de leur mise en œuvre. C’est pourquoi, tous les cycles d’enseignement (préscolaire, primaire, secondaire, tertiaire, formation tout au long de la vie), tous les âges concernés (enfants, jeunes, adultes), tous les domaines (éducation générale, technique, professionnelle), toutes les formes d’apprentissage (formel, non formel et informel), tous les fournisseurs (publics et privés) méritent d’être connus, documentés et analysés par la recherche pour permettre à cette dernière de servir d’outil d’aide à la décision. La présente cartographie est élargie, au-delà du champ (déjà vaste) de l’éducation principalement scolaire et formelle, aux questions de développement des compétences techniques et professionnelles ainsi qu’aux interactions entre ces deux champs et celui de l’employabilité/insertion des jeunes. Cette perspective donne à la cartographie une valeur ajoutée/originalité supplémentaire qui vient compléter d’autres inventaires portant sur des questions d’emploi des jeunes dans le pays – tels que celui fait par le CREMIDE en 2017 sur ce dernier sujet. La recherche scientifique dans le champ de l’éducation permet d’apporter des informations et de faire des diagnostics sur les systèmes, institutions, domaines, programmes, pratiques et acteurs du monde de l’éducation. Si la recherche en éducation est mondialement abondante, la contribution des chercheurs en éducation en Afrique Sub-Saharienne (ASS) demeure peu visible comme constaté par Maclure (1997) et Azoh, Koffi et Dembelé (2018) en particulier en Afrique francophone. Il faut malheureusement déplorer que ce constat soit encore en grande partie valable plus de 20 ans après. Ce faible rayonnement des produits de la recherche en éducation dans cette partie du monde conduit à des interrogations. Pourquoi ces recherches sont-elles si peu visibles ? Quelles sont les politiques de recherche et de visibilité mises en œuvre par les universités d’Afrique francophone ? Les universités africaines francophones fonctionnent, en effet, comme des centres d’enseignement et moins comme des institutions produisant de la recherche. Pourtant, des recherches sont produites dans ces universités par de nombreux chercheurs faisant de l’éducation le champ de leur recherche. Mais, comme relevé par Maclure, elles sont souvent non visibles hors du champ de ces universités. Conscient de cette défaillance, Education Sub-Saharan Africa (ESSA) s’est fixé comme objectif, à travers le projet «Transformer la visibilité et l’accessibilité de la recherche africaine sur l’éducation en Afrique Sub Saharienne», de rendre visible et accessible la recherche en éducation produite par des chercheurs basés en ASS. La première phase d’une étude sur le sujet vient d’être réalisée par « Research for Equitable Access and Learning (REAL) » de l’Université de Cambridge, couvrant la majorité des pays anglophones et lusophones à partir principalement de références collectées sur internet. La présente étude s’inscrit dans la même visée mais s’applique à la Côte d’Ivoire à partir d’une étude principalement menée sur le terrain. Ainsi, l’Association Ivoirienne de Recherche en Éducation (A.I.R.E) et Education Sub-Saharan Africa (ESSA) ont signé un protocole pour la réalisation de la cartographie des chercheurs et de la production de la recherche en éducation, formation et employabilité en Côte d’Ivoire de 2008 à 2018, contenant les éléments suivants : identification des structures de recherche du secteur public national actives dans le domaine de l’éducation: facultés, instituts, centres ; construction de la cartographie des chercheurs basés dans le pays ; réalisation de la cartographie des productions scientifiques des chercheurs ; recensement des films sur l’éducation. Dans ce présent rapport, est considéré comme chercheur tout enseignant – chercheur et chercheur exerçant dans les universités et les grandes écoles publiques ainsi que tout doctorant inscrit dans ces institutions. Par conséquent, les résultats exposent les productions de cette catégorie d’acteurs de la recherche en éducation.
Contenu :
 
4ème de couverture :
 
La dynamique de la production de la recherche en éducation, formation et employabilité en Côte d’Ivoire de 2008 à 2018 est présentée à travers cette cartographie. Elle met en exergue une production méconnue et peu visible. Par le biais d’une enquête de terrain dans les bibliothèques des structures de recherche, sur internet et auprès des chercheurs, elle offre un panorama quasi complet de la recherche produite par les chercheurs ivoiriens. Deux institutions constituent l’épicentre de cette production : l’Université Felix Houphouët de Cocody et l’École Normale Supérieure (ENS) d’Abidjan/UAO. Durant cette période, ce sont 127 thèses, 334 articles scientifiques, 17 ouvrages et 2 films documentaires qui ont été recensés. Les investigations ont permis de recenser 184 chercheurs en éducation en Côte d’Ivoire dont des doctorants. L’analyse de la recherche en éducation, formation et employabilité en Côte d’Ivoire fait émerger deux constats majeurs : ▪ une recherche éparse, peu organisée et non systématique ; ▪ un manque de synergie entre les acteurs de la recherche et les décideurs du monde éducatif.
Qui est François Joseph AZOH & Zamblé Théodore GOIN BI ?
 
François Joseph AZOH. Professeur Titulaire à l’École Normale Supérieure d’Abidjan où il enseigne la psychosociologie de l’éducation, il est également chargé de cours au Département de Psychologie de l’Université de Felix Houphouët Boigny de Cocody et au Centre Ivoirien d’Études et de Recherche en Psychologie Appliquée. Il est membre fondateur de l’Association Ivoirienne de Recherche en Éducation (A.I.R.E). Il exerce des activités dans le champ de la Psychothérapie. Ses centres d’intérêts sont les représentations sociales, le contrôle interne des performances sociales et scolaires, l’éducation inclusive et les comportements de violence dans l’espace éducatif. Il est auteur de plusieurs publications scientifiques. Zamblé Théodore GOIN BI. Maitre – assistant à l’Université Peleforo Gon Coulibaly de Korhogo, il est Sociologue de l’éducation et actuel Président du Conseil Scientifique de l’Association Ivoirienne de Recherche en Éducation (A.I.R.E). Ces travaux de recherche portent sur le management des universités, l’éducation à la citoyenneté et la paix, les formes marginales d’éducation et l’éducation à la sexualité. Il a participé à différents travaux de recherche pour le compte d’institutions nationales et internationales. Il a codirigé avec le Professeur AZOH F. J., un ouvrage collectif intitulé, Nouveaux défis de l’éducation en Côte d’Ivoire : Mutations et résiliences.
   
 
   
 
     
       
 
Cette COLLECTION ne dispose que de L'OUVRAGE affiché plus haut!
 
TOUTES LES AUTRES COLLECTIONS
 
ECONOMIE ET GESTION [ EG ]
LETTRE ET LITTERATURE [ L&L ]
Sciences de la Santé [ Sciences d ]
 

 
 
Haut de page
 
 
 
Copyright © 2016 Lifor
Tel./fax: (00225) 22 444 835 // 24 001 256
BP V34 Abidjan 01
e-mail : infos@revues-ufhb-ci.org
Éditions Universitaires de Côte d'Ivoire