.:: EDUCI " Pour que, plus jamais, un Maître ne laisse ses disciples sans héritage " ::.
 
RECHERCHER  
 
ACCUEIL PRESENTATION NOS REVUES NOS LIVRES ACTUALITES CONTACTS
.::. EDUCI .::. " Pour que, plus jamais, un Maître ne laisse ses disciples sans héritage "
 
 
 24/01/2022
 NOS REVUES
  Catégories
  Revues 
  Parutions 
  Articles 
   


Visite sur le site
5 Connectés / 1011993 Visiteurs Total

NOS REVUES
 
 
SCIENCES DE LA SANTE [ S.S. ]
  Cahier de Santé Publique
Auteurs de l'article
Mamadou Oumar CISSE, Claude Patricia EPOPA, Dr Habiyata MAIGA, Fanta SANGHO, Aminata SIDIBE, Yaya TOGO, Bassirou DOUMBIA, Hamadoun SANGHO
Mots Clés
Analyse, Programme Elargi de Vaccination, Mali/ Analysis, Expanded Program on Immunization, Mali.
  Num ISSN : 1817-5538 [ Semestriel ]
  Parution N° 1 du 28-08-2016
  Volume : 15 de l'année 2016

ANALYSE DE LA SITUATION DU PROGRAMME ELARGI DE VACCINATION DANS UNE COMMUNE DE BAMAKOpp. 48-57.
Résumé :
 
RESUME Objectif: notre étude avait pour but d’analyser la situation du Programme Elargi de Vaccination en Commune II de Bamako. Méthode: c’est une étude transversale et descriptive réalisée de janvier à février 2013. Etaient inclus les responsables du programme, les vaccinateurs, le matériel de la chaîne de froid, d’injection, les documents de gestion. Résultats: les aides-soignants étaient majoritaires (55,17%), la plupart des agents charge du Programme Elargi de Vaccination, environ 86,21% du personnel, avait reçu une formation initiale. Les réfrigérateurs étaient disponibles (90%) et fonctionnels (91,67%) dont 75% conformes aux normes. Les conditions de transport des vaccins n’étaient pas maîtrisées par 66,66% des agents. La température de conservation était correcte dans 77,78% des centres. Les énergies de secours étaient disponibles (44,44%), les capacités de stockage suffisante partout et celle de congélation était à 77,77%. Les seringues et les boîtes de sécurité étaient suffisantes partout. Les pratiques à risque étaient évitées mais la politique de flacons entamés n’était pas maîtrisée. Conclusion: des insuffisances ont été relevées dans la gestion des Manifestations post vaccinales indésirables et des déchets. Nous recommandons la poursuite et l’intensification du renforcement des capacités des services du programme et leur dotation en personnel qualifié. ABSTRACT Objective: Our study aimed to analyze the situation of the Expanded Program of Immunization in Commune II of Bamako. Method: This is a cross-sectional and descriptive study conducted from January to February 2013. This included program managers, vaccinators, cold chain equipment, injection, management documents. Results: Caregivers were in the majority (55.17%), most of the staff in charge of the Expanded Program on Immunization, about 86.21% of staff, had received initial training. Refrigerators were available (90%) and functional (91.67%) of which 75% complied with standards. Vaccine transport conditions were not controlled by 66.66% of agents. The storage temperature was correct in 77.78% of centers. Emergency energies were available (44.44%), the storage capacities sufficient everywhere and that of freezing was at 77.77%. Syringes and safety boxes were sufficient everywhere. Risky practices were avoided, but the flask policy was not under control. Conclusion: There were shortcomings in the management of adverse post-vaccination events and waste. We recommend the continuation and intensification of the capacity building of the program services and their staffing of qualified staff.
 
 
   
 
     
       
 
LES ARTICLES DE LA PARUTIONS 1/15/2016
 
CONDITIONS DE TRAVAIL DES CONDUCTEURS DE MINIBUS OU « GBAKAS » A ABIDJAN.
CONNAISSANCES ATTITUDES ET PRATIQUES DES POPULATIONS DE BOUAKÉ SUR LA MALADIE À VIRUS EBOLA, CÔTE D’IVOIRE, DÉCEMBRE 2014.
CONNAISSANCES, ATTITUDES ET PRATIQUES DES SAGES-FEMMES FACE AU CANCER DU COL DE L’UTÉRUS, ABIDJAN
Couverture de CSP 2016;15,1
EPIDÉMIOLOGIE DE LA SCHISTOSOMIASE DANS DEUX VILLAGES ENDÉMIQUES DU DISTRICT SANITAIRE DE BOUAFLÉ, (CÔTE D’IVOIRE, 2014)
FACTEURS ASSOCIÉS À L’UTILISATION DES MÉTHODES DE CONTRACEPTION MODERNE EN CÔTE D’IVOIRE : ANALYSE SECONDAIRE D’UNE ENQUÊTE NATIONALE
FINANCEMENT BASÉ SUR LES RÉSULTATS AU BÉNIN: CONTRIBUTION À LA SATISFACTION AU TRAVAIL DU PERSONNEL.
Pages de garde & sommaire
Recommandations aux auteurs
 
LES PARUTIONS DE LA REVUE Cahier de Santé Publique
 
1 - Volume [ 11 ] - Annee [ 2012 ]
1 - Volume [ 10 ] - Annee [ 2011 ]
1 - Volume [ 9 ] - Annee [ 2010 ]
1 - Volume [ 12 ] - Annee [ 2013 ]
1 - Volume [ 16 ] - Annee [ 2017 ]
1 - Volume [ 18 ] - Annee [ 2019 ]
1 - Volume [ 17 ] - Annee [ 2018 ]
1 - Volume [ 13 ] - Annee [ 2014 ]
2 - Volume [ 11 ] - Annee [ 2012 ]
2 - Volume [ 10 ] - Annee [ 2011 ]
2 - Volume [ 10 ] - Annee [ 2010 ]
2 - Volume [ 15 ] - Annee [ 2016 ]
2 - Volume [ 18 ] - Annee [ 2019 ]
2 - Volume [ 17 ] - Annee [ 2018 ]
2 - Volume [ 16 ] - Annee [ 2017 ]
2 - Volume [ 14 ] - Annee [ 2015 ]
 

 
 
Haut de page
 
 
 
Copyright © 2016 Lifor
Tel./fax: (00225) 22 444 835 // 24 001 256
BP V34 Abidjan 01
e-mail : infos@revues-ufhb-ci.org
Éditions Universitaires de Côte d'Ivoire