.:: EDUCI " Pour que, plus jamais, un Maître ne laisse ses disciples sans héritage " ::.
 
RECHERCHER  
 
ACCUEIL PRESENTATION NOS REVUES NOS LIVRES ACTUALITES CONTACTS
.::. EDUCI .::. " Pour que, plus jamais, un Maître ne laisse ses disciples sans héritage "
 
 
 24/01/2022
 NOS REVUES
  Catégories
  Revues 
  Parutions 
  Articles 
   


Visite sur le site
10 Connectés / 1011982 Visiteurs Total

NOS REVUES
 
 
SCIENCES DE LA SANTE [ S.S. ]
  Cahier de Santé Publique
Auteurs de l'article
Aka INA, Kouassi YM, Tchicaya AF, Guiegui CP, N’guessan MLA, Kra AC, Wognin SB, Bonny JS.
Mots Clés
Conditions de travail, Conducteurs gbaka, Risques professionnels, Prévention, Abidjan/ Keywords: Working conditions – Drivers Gbaka –Professional risks – Prevention – Abidjan
  Num ISSN : 1817-5538 [ Semestriel ]
  Parution N° 1 du 28-08-2016
  Volume : 15 de l'année 2016

CONDITIONS DE TRAVAIL DES CONDUCTEURS DE MINIBUS OU « GBAKAS » A ABIDJAN.pp. 5-14.
Résumé :
 
Introduction: Le transport urbain dans les pays en voie de développement est une activité qui se réalise dans un contexte informel et dans des mauvaises conditions de travail. Objectif: Décrire les conditions de travail des conducteurs de « Gbaka » à Abidjan. Méthode: Une étude transversale descriptive des conditions de travail des conducteurs de « gbaka » de la ville d’Abidjan a été conduite. Cette étude a été réalisée au moyen d’un questionnaire dirigé, administré dans une population de 311 conducteurs de gbaka de l’itinéraires Adjamé –Yopougon Sideci dans la commune d’Adjamé. Résultats: Concernant les conditions de travail, La quasi-totalité des véhicules (95,2%) avait plus de 10 ans d’âge, Aucun des chauffeurs n’avait été formé au métier de conducteur professionnel et 67,53% travaillaient plus de 60 heures par semaine. Par ailleurs, aucun travailleur ne bénéficiait de surveillance médicale et de protection sociale. En cas d’accidents, la prise en charge était assurée dans 50,80% des cas par l’employeur et dans 45% des cas par les travailleurs eux-mêmes. Les principaux comportements dangereux adoptés par les chauffeurs étaient le téléphone en cours de conduite (70,4%) et la manoeuvre de se tourner pour parler aux clients (65,27%). Quant aux plaintes de santé, le stress, les hémorroïdes et/ou douleurs anales et les dorsalgies étaient les signes ou pathologies les plus retrouvés, chez respectivement 92%, 87% et 68% des chauffeurs. Conclusion: Les mauvaises conditions de travail sont préjudiciables à la sécurité et à la santé de ces conducteurs mais également à la sécurité des passagers. Ainsi l’organisation de ce secteur d’activité, la formation des conducteurs aux risques encourus et leur prévention sont donc indispensables. SUMMARY Introduction: Urban transport in developing countries is an activity that takes place in an informal setting and in poor working conditions. Objective: Describe the drivers ‘working conditions’ Gbaka “in Abidjan. Method: A descriptive cross-sectional study of drivers ‘working conditions’ Gbaka “of the city of Abidjan was conducted. This study was conducted using a structured questionnaire administered in a population of 311 Gbaka drivers of routes Adjamé -Yopougon sideci in the town Adjamé. Results: Regarding working conditions Almost all vehicles (95.2%) were over 10 years of age, no drivers had been trained in vocational driver profession and 67.53% worked more 60 hours per week. No worker also benefited from medical and welfare monitoring. In case of accidents, support was provided in 50.80% of cases by the employer and in 45% of cases by the workers themselves. The main dangerous behaviors of the drivers were the phone while driving (70.4%) and maneuver to turn to talk to customers (65.27%). As for health complaints, stress, hemorrhoids and / or anal pain and back pain were the most found signs or pathologies in 92%, 87% and 68% of drivers. Conclusion: Poor working conditions are detrimental to the safety and health of these drivers but also the safety of passengers. Thus the organization of this industry, the training of drivers to the risks and their prevention are therefore essential.
 
 
   
 
     
       
 
LES ARTICLES DE LA PARUTIONS 1/15/2016
 
ANALYSE DE LA SITUATION DU PROGRAMME ELARGI DE VACCINATION DANS UNE COMMUNE DE BAMAKO
CONNAISSANCES ATTITUDES ET PRATIQUES DES POPULATIONS DE BOUAKÉ SUR LA MALADIE À VIRUS EBOLA, CÔTE D’IVOIRE, DÉCEMBRE 2014.
CONNAISSANCES, ATTITUDES ET PRATIQUES DES SAGES-FEMMES FACE AU CANCER DU COL DE L’UTÉRUS, ABIDJAN
Couverture de CSP 2016;15,1
EPIDÉMIOLOGIE DE LA SCHISTOSOMIASE DANS DEUX VILLAGES ENDÉMIQUES DU DISTRICT SANITAIRE DE BOUAFLÉ, (CÔTE D’IVOIRE, 2014)
FACTEURS ASSOCIÉS À L’UTILISATION DES MÉTHODES DE CONTRACEPTION MODERNE EN CÔTE D’IVOIRE : ANALYSE SECONDAIRE D’UNE ENQUÊTE NATIONALE
FINANCEMENT BASÉ SUR LES RÉSULTATS AU BÉNIN: CONTRIBUTION À LA SATISFACTION AU TRAVAIL DU PERSONNEL.
Pages de garde & sommaire
Recommandations aux auteurs
 
LES PARUTIONS DE LA REVUE Cahier de Santé Publique
 
1 - Volume [ 11 ] - Annee [ 2012 ]
1 - Volume [ 10 ] - Annee [ 2011 ]
1 - Volume [ 9 ] - Annee [ 2010 ]
1 - Volume [ 12 ] - Annee [ 2013 ]
1 - Volume [ 16 ] - Annee [ 2017 ]
1 - Volume [ 18 ] - Annee [ 2019 ]
1 - Volume [ 17 ] - Annee [ 2018 ]
1 - Volume [ 13 ] - Annee [ 2014 ]
2 - Volume [ 11 ] - Annee [ 2012 ]
2 - Volume [ 10 ] - Annee [ 2011 ]
2 - Volume [ 10 ] - Annee [ 2010 ]
2 - Volume [ 15 ] - Annee [ 2016 ]
2 - Volume [ 18 ] - Annee [ 2019 ]
2 - Volume [ 17 ] - Annee [ 2018 ]
2 - Volume [ 16 ] - Annee [ 2017 ]
2 - Volume [ 14 ] - Annee [ 2015 ]
 

 
 
Haut de page
 
 
 
Copyright © 2016 Lifor
Tel./fax: (00225) 22 444 835 // 24 001 256
BP V34 Abidjan 01
e-mail : infos@revues-ufhb-ci.org
Éditions Universitaires de Côte d'Ivoire