.:: EDUCI " Pour que, plus jamais, un Maître ne laisse ses disciples sans héritage " ::.
 
RECHERCHER  
 
ACCUEIL PRESENTATION NOS REVUES NOS LIVRES ACTUALITES CONTACTS
.::. EDUCI .::. " Pour que, plus jamais, un Maître ne laisse ses disciples sans héritage "
 
 
 28/11/2022
 NOS REVUES
  Catégories
  Revues 
  Parutions 
  Articles 
   


Visite sur le site
3 Connectés / 1496668 Visiteurs Total

NOS REVUES
 
 
SCIENCES DE LA SANTE [ S.S. ]
  Journal de Radiologie et de Médecine Nucléaire d’Afrique
Auteurs de l'article
Ahoury NJ, Brou KMA, N’zi KP
Mots Clés
Spondylodiscite, Rachis, IRM, Abidjan
  Num ISSN : 2791-3015 [ Semestriel ]
  Parution N° 1 du 29-09-2022
  Volume : 1 de l'année 2022
Organe de communication officiel du Collège des Enseignants de Radiologie et de Médecine nucléaire d’Afrique Francophone (CERMAF) et du Centre International de Formation des Radiologues d’Afrique Francophone (CIFRAF), le Journal de Radiologie et de Médecine nucléaire d’Afrique (JRMA) est un semestriel destiné aux enseignants et aux médecins spécialistes ou en formation en radiologie et en médecine nucléaire en Afrique Francophone.

Apport de l’IRM du rachis dans le diagnostic des spondylodiscites en Côte d’Ivoirepp. 44-50.
Résumé :
 
Objectif: Faire un état des lieux de l’usage de l’IRM dans le diagnostic de la spondylodiscite en Côte d’Ivoire. Matériels et Méthode: Etude rétrospective à visée descriptive au sein d’une Polyclinique privée sur une période de six ans. Résultats: quatre vingt sept (87) rapports d’IRM du rachis faisaient tous états de lésions en faveur d’une spondylodiscite. Ces rapports ont été sélectionnés parmi 3848 IRM du rachis réalisées sur la période d’étude soit une fréquence hospitalière annuelle des spondylodiscites de 2,26% des IRM du rachis. L’âge moyen était de 50,08 ans. L’indication la plus fréquente était la lombalgie (33,33%) devant la cervicalgie, la dorsalgie,et la lombosciatalgie. La spondylodiscite était suspectée dans 13,79% des cas. Le siège le plus fréquent des lésions était la charnière thoracolombaire (34,83%). (80,46%) concernait un foyer unique surtout lombaire (54,02%). 16,09% des sujets avaient une atteinte bifocale et 3,45% une atteinte de plus de deux foyers. Les lésions osseuses retrouvées étaient corporéales et il s’agissait d’un tassement de façon prédominante. L’arc postérieur n’était atteint chez aucun des patients. 86,2% des patients présentaient une atteinte discale. Nous avions une atteinte épidurale dans 65,52% des cas et localisée en antérieur majoritairement. L’atteinte des parties molles intéressait 47 patients (54,02%). Il s’agissait d’une atteinte périvertébrale chez 33 patients (37,93%) et d’une atteinte du psoas chez 14 patients (16,09%). cinquante-sept (57) patients présentaient une compression médullaire. Conclusion: Malgré l’absence de confrontation des résultats d’IRM avec la biologie, notre étude montre l’importance de cette exploration dans le diagnostic des spondylodiscites notamment grâce à sa précision dans l’identification des lésions discales et le nombre des lésions osseuses.
 
 
   
 
     
       
 
LES ARTICLES DE LA PARUTIONS 1/1/2022
 
Accident vasculaire cérébral hémorragique du sujet jeune : à propos d’un cas révélant un anévrysme de la carotide interne gauche et problématique de prise en charge dans un pays en développement
Apport de l’angioscanner dans le diagnostic des pathologies des troncs supra aortiques : A propos de 96 cas colligés à Abidjan
Apport de l’IRM dans le diagnostic des anomalies veineuses de développement : à propos de trois cas à Abidjan et revue de la littérature
Aspects topographiques à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) 3D TOF des ACCIDENTS VASCULAIRES Cérébraux (AVC) ischémiques et variantes anatomiques du polygone de Willis au CHU d’Angré
Éditorial
COMMENT JE RéALISE UN COROSCANNER
Couverture
Imagerie des mastodynies dans le service de radiodiagnostic et imagerie médicale du CHU de Treichville
Instruction aux Auteurs JRMA
IRM cranio encéphalique dans bilan des céphalées à l’hôpital mère-enfant Dominique Ouattara de Bingerville (côte d’ivoire) : nos résultat s à propos de 50 cas
QUEL EST VOTRE DIAGNOSTIC ? What is your diagnosis ?
SCANNER THORACIQUE ET COVID 19 EN CÔTE D’IVOIRE: CAS DU DISTRICT SANITAIRE DE YAMOUSSOUKRO
Sommaire
 
Cette REVUE ne dispose que de cette PARUTION détaillée ci-contre!
 

 
 
Haut de page
 
 
 
Copyright © 2016 Lifor
Tel./fax: (00225) 22 444 835 // 24 001 256
BP V34 Abidjan 01
e-mail : infos@revues-ufhb-ci.org
Éditions Universitaires de Côte d'Ivoire